Philippe Caverivière lance son « cri d’amour aux taxis parisiens ! »